vendredi 10 octobre 2014

N° 223 : Skyrock 90's Dance (Secchi, Corona, Space Master...)


Set non disponible

1/ SECCHI "I Say Yeah" (Curiosity Mix) : comme pour le "follow-up" Keep On Jammin', une programmation quasi hebdomadaire à mes débuts au mix dans le Skyrock Top Dance.
C'est le premier tube de ce Dj italien qui connaîtra une carrière assez éphémère et dont j'avais également retenu le titre Play That Song, dans un style rap-acid jazz.

2/ ROZLYNE CLARKE "Dancin' Is Like Makin' Love" : je l'ai également beaucoup rabâché bien qu'il n'atteigne pas le niveau des deux premiers singles Eddy Steady Go et Gorgeous. C'est alors qu'elle jouait à Londres dans la comédie musicale Cats que Rozlyne Clarke fut remarquée par le producteur Nicolas Skorsky, qui s'empressa de lui écrire un album en confiant la réalisation artistique au prodige du moment, Eddy Beatboxking. Il faut dire qu'à la réécoute de ses remixes 25 ans après, la qualité du son et des arrangements n'ont pas souffert de l'ouvrage du temps.

3/ YANKEES "I Can't Feel It" : tube antérieur à mon arrivée sur Skyrock, il me semble tout à fait inspiré de I Can't Stand It de Twenty 4 Seven. C'était l'époque où la fameuse loop de Hot Pants de Bobby Byrd  revenait dans environ 584 productions chaque année (dont celles de Steve "Silk" Hurley d'ailleurs).
Le pied était tellement surmixé qu'il a fallu en calmer les ardeurs à l'EQ.

4/ Mr LEE "Get Busy" : la preuve encore avec ce titre de hip-house sorti en 1989 ! Autre tube notable, Pump That Body (1990). Ecoutez Benny B et vous aurez la version belge de ce style né à Chicago.

5/ REEL 2 REAL "I Like To Move It" (Reel 2 Real Dub) : je suis fier d'avoir pu me procurer un test pressing Strictly Rhythm en Direct Metal Mastering (DMM) de ce titre et de l'avoir joué en soirées avant qu'il ne devienne un tube. Je pense qu'aujourd'hui, grâce à ses couplets raggamuffin et son gimmick térébrant, il continuerait de faire exulter les foules en club.

6/ GREED "Pump Up The Volume" (Original DMC Mix) : un savant mélange de Reel 2 Real et de Nightcrawlers.

7/ SPOOKY "Schmoo" (Original Version) : c'est totalement hors contexte puisque je ne l'ai jamais joué sur Skyrock, mais c'est tellement bon a réentendre. Spooky est avec Bass-O-Matic, React2Rhythm et Leftfield les artistes majeurs de ce label underground londonien fondé par William Orbit.

8/ T.F.O. "Just Keep In Your Love" (Farfikaya Mix) vs. (House Mix) : c'est là toute la richesse de la dance italienne à son apogée en 1992, capable de commettre des versions New Jersey Garage, trance ou bien totalement eurodance.
Le titre était sorti en France chez Airplay, mais je n'ai pas souvenir qu'il ait brillé dans les classements, ce qui n'était pas un drame puisque le juteux marché des compilations permettait toujours de rentrer dans ses frais.

10/ JOY SALINAS "Bip Bip" (Fargetta Remix) : excellent remix de Fargetta ! un refrain et un gimmick techno mais des couplets aux accords garage... une symbiose tout à fait méritoire.

11/ CORONA "The Rhythm Of The Night" : je ris aujourd'hui d'avoir naïvement cru à l'époque où je présentais le Hit Des Clubs et que je j'étais invité aux divers show-cases parisiens organisés par les labels, que la brésilienne aux jambes infinies et aux longs dreadlocks était la véritable chanteuse - la systématisation de ses apparitions en play-back aurait dû me mettre la puce à l'oreille-. C'était en fait une choriste du nom de Giovanna Bersola, non créditée, qui assurait les voix et c'est elle que l'on retrouve aussi sur le hit The Summer Is Magic ! Tant de supercheries (comme avec l'affaire Cappella) ne pouvaient qu'apporter de l'eau au moulin des détracteurs de l'eurodance qui, tel le mouvement Disco Sucks en 1979, finirent par avoir la peau de cette pop music illégitime.

La "fausse" Corona est passée samedi dernier dans l'émission de Patrick Sébastien  Les Années Bonheur, mais ça ne pose de problème à personne.

12/ SPACE MASTER "I Need You" (Master Mix) : Cutmaster et moi-même étions fans de ce concept imaginé par le producteur italien Pieradis Rossini.
Cette voix déchire tout ? ne cherchez pas bien loin, c'est celle de l'incontournable Loleatta Holloway dans Crash Goes Love, un titre freestyle sorti en 1984 (d'ailleurs très similaire à Baby Talk de Alisha) et dont un accapella avait été commercialisé en 1992, date de sortie de I Need You. L'opportunisme italien avait encore fait des siennes !

13/ MALCOM McLAREN "Magic's Back" (Techno Mix) : je l'ai toujours joué en tant qu'import dans les Top Dance megamixes. Il fait partie de la bande-son d'une série télé anglaise dont je n'ai jamais entendu parler.
La version originale très mainstream est à mille verstes de cette épique version techno qui n'a presque rien conservé de la voix d'Alison Limerick.

14/ FAR TOO LOUD "Turn It Up (Desibel)" (Vocal Mix) : final avec un disciple des Prodigy. Far Too Loud est un brillant représentant du style "Nu Breaks", qui se caractérise par un arrangement déstructuré, l'abondance de collages sonores de petits samples et l'emploi délibéré de sons agressifs (souvent issus de plug-ins comme Massive ou Reason). Il y a un refrain, certes, mais ça n'est évidemment pas ce qui retient l'attention.
Ça ne passera jamais sur NRJ et ça se consomme à petites doses, mais ça mérite qu'on y prête une oreille attentive car c'est un véritable travail d'orfèvre et je n'imagine pas le nombre d'heures nécessaires à fabriquer de tels morceaux.

6 commentaires:

  1. Merci Dj B pour cet excellent mix, ah le réel to real fait toujours autant son effet. Celui- la et le Corona, on peut les avoir entendu des dizaines de fois sous différentes formes, c'est quand de la bonne eurodance qui nous a fait notre jeunesse (ah mes baggy noirs et mes anneaux dans les oreilles, vous me manquez).
    En ce moment Dj B mixe à tout va et nous , on en prend plein les oreilles et franchement , ça fait plaisir. Merci!!

    RépondreSupprimer
  2. salut!dj bertrand, excellent mix. le dernier titre et trés agressif mais tres bien fait par ces semples en stéréo, et on en prend plein les oreilles

    RépondreSupprimer
  3. Merci Dj Bertrand pour ce moment musical majestueux. Concernant Jenny Bersola, elle a également prêté sa voix au pojet J.K. ( You make me feel good - beat it - You and I). Une autre choriste avait également prêté sa voix aux projets Corona et J.K : Sandra Chambers (très connue pour avoir fait un duo avec Benny Benassi). Sandra ou parfois prénommée Sandy, à chanté le fameux Baby baby de Corona mais également tout le reste de l'album à l'exception, bien évidemment, du fameux The rhythm of the night (que je n'ai jamais trop aimé au passage). Pour J.K., elle a interprêté le sympa Sweet lady night - my radio

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ces infos. C'est vrai que la voix de JK était assez identique à celle de Corona.

      Supprimer
  4. Nicolas Skorsky retrouvé égorgé hier dans son appartement parisien. J'ai découvert avec étonnement et admiration un parcours pas mal du tout sur http://nicolas-skorsky.fr/ avec pour ce qui nous concerne la prod de l'album "Gorgeous" de Rozlyne Clarke. Et apparemment une collaboration pour le mythique "theme from s-express" que je n'ai pas retrouvée sur Discogs

    RépondreSupprimer
  5. Oui, c'était une personnalité au parcours riche, d'autant plus intéressant qu'il dénonçait les émissions de télé-réalité censées remplacer les émissions de variétés d'autrefois, mais qui ressassent les vieux tubes cramés quand ses prédécesseurs présentaient les artistes internationaux (du temps de Guy Lux) et des nouveautés.

    Seule "La Nouvelle Star" déroge à cette foutue règle depuis deux ans avec de jeunes talents qui osent s'attaquer à un répertoire indé et nous faire ainsi découvrir des titres insoupçonnés.

    RépondreSupprimer