vendredi 4 septembre 2015

N° 249 : The Laid-Back Mix



1/ DANNY MADDEN "The Facts Of Life" (Dancin' Danny D Mix) : présenté en nouveauté avec RLP dans le Skyrock Top Dance en 1991, il s'agit d'un extrait de la B.O. du film New Jack City qui contient également I Wanna Sex You Up de Color Me Badd.

2/ SADE "Paradise" (Extended) : joué également par RLP dans le Skydance en 1988, le morceau figure dans l'excellent album Stronger Than Pride qui comprend d'autres titres indispensables :

  • Love Is Stronger Than Pride

  • Nothing Can Come Between Us

  • Turn My Back On You


3/ GET DOWN EDITS "Do For Love" : Will Smith s'était inspiré de ce groove pour son remix de Boy You Knock Me Out de TATYANA ALI.
2 PAC l'avait également repris dans Do For Love tout comme JESSIE WARE dans une version chill très libre proche de l'univers de Yaël Naïm.
Il s'agit d'un classique mellow : What You Won't Do For Love de BOBBY CALDWELL (1978).

4/ INNER LIFE "Make It Last Forever" (John Morales Remix) : une perle de l'album éponyme de 1981 dans lequel figure également l'hymne Ain't No Mountain High Enough. C'est Jocelyn Brown qui porte cette ballade remixée par le vétéran John Morales.

5/ VERTICAL HOLD "Sumertime" (Jazzy Dub)  : une production Arthur Baker très confidentielle, mais jouée dans le Skydance en 1988.

6/ INNOCENCE "Silent Voice" : les auditeurs de Maxximum se souviendront sans doute de ce titre du groupe anglais INNOCENCE dont le fait d'armes artistique reste le tube d'inspiration "floydienne" Natural Thing (1990).

7/ CHAKA KHAN "Give Me All (Classic Club Mix) : déjà chroniqué dans le set n° 51.

8/ RIO EDITS 6 "Forbidden Fruit" : samplé notamment par Darryl Pandy sur Sunshine & Happiness, il s'agit d'un edit de My Forbidden Lover du groupe CHIC (1979).

9/ SLYNK "I Wish" (Slynk Remix) : brillante reprise glitch hop du I Wish de SKEE-LO (sans doute l'un des plus classieux titres de l'histoire du rap) qui avait en son temps samplé le Spinnin' de BERNARD WRIGHT, extrait de son opus jazz-funk 'Nard (1981).

10/ KOOL & THE GANG "Jungle Boogie" (Fingerman's Full-On Fonk Re-Edit) : re-edit d'un tube de Kool & The Gang époque jazz-funk flamboyant, mais pas encore sublimé par la voix de velours de J.T. Taylor (qui a totalement disparu de l'actualité musicale depuis son bref retour avec le groupe en 1996 à l'occasion de l'enregistrement du single In The Hood).
Le break aux congas avait été utilisé sur le hit Pump Up The Volume.

11/ BLONDIE "Rapture" (Full Length Version) : le plus groovy des tubes du groupe punk américain. Je ne saurais trop vous conseiller de vous procurer le génial mash-up réalisé avec l'accapella de Riders On The Storm des DOORS ("Rapture Riders").

12/ MURRAY HEAD "One Night In Bangkok" (Extended) : de Murray Head les plus romantiques d'entre vous auront retenu les deux ballades intimistes Say It Ain't So et Never Even Thought.One Night In Bangkok reste pour moi l'une des productions pop majeures de la décennie 80 avec son intro symphonique et ses arrangements absolument somptueux. Elle a été composée par deux anciens membres du groupe ABBA pour la comédie musicale Chess en 1984. 
Très subtils, les textes ne sont pas tendres avec la Thaïlande, sous-entendant que le sexe y est omniprésent, même dans les endroits les plus prestigieux, ce qui a pu irriter le pouvoir en place à l'époque (même si chacun sait que la Thaïlande n'est qu'une destination touristique "de façade").


Dans 15 jours, retour à la house avec un set qui mettra notamment à l'honneur le groupe THE CHECKUP.

vendredi 17 juillet 2015

N° 248 : Underground Melody




Un set réalisé dans des conditions particulières en raison d'un mouvement de grève du MIDI de ma surface de contrôle Reloop !
Vous mixez l'esprit serein avec le geste auguste du DJ, vous lancez le titre suivant et soudain...tout s'arrête...l'éditeur de son continue d'enregistrer du silence puis se tire une balle à son tour. Vous recommencez... parvenez à mixer quelques secondes, mais en plein cœur de l'enchaînement, fermeture de la boutique. Pourquoi ? on ne sait pas. Remarquez, ça faisait longtemps que les boutons de la Reloop ne réagissaient plus qu'à la souris, un signe qui aurait dû m'inquiéter ;-)
Il était temps que les vacances arrivent, le matos réclamant sans doute ses congés payés.
C'était donc le dernier mix de la saison.

Profitez bien de l'été et R.V. en septembre pour d'autres mixes...si le MIDI daigne fonctionner à nouveau.

Playliste :

DONNA SUMMER "Melody of Love" (Morales Classic Club Mix) - 1994
JAEGEROSSA "Move Your Body" (Classic Vox) - 2015
KEYTRONICS ENSEMBLE "House Of Calypso" (The Reflex Edit) - 1990
OFFICE GOSSIP "Var. III" - 2010
SPIRIT CHASER "Rendezvous" (Vocal Mix) - 2015
THE AVENER "Fade Out Lines" (Marcapasos Remix) - 2014
EMBRYO "Don't Need You Around (My Man)" - 2014
STATE UNKNOWN feat. Cassandra London "Need 2 Know "(Richard Earnshaw Remix) - 2014
CLASSIC MAN '93 "Keepin' On" (Classic Man Mixdown) - 1993
URULU "1991" - 2012
NICO BRUN "Deeper" (Nick Beringer Dub) - 2015
THE CHECKUP "Set My Soul Free" (Original Mix) - 2015

vendredi 3 juillet 2015

N° 247 : Mixing in the Summer Sun



1/ BEE GEES "You Should Be Dancing" : quelle métamorphose que celle de ce trio australien qui, sans la vague salvatrice du disco, serait sans doute relégué de nos jours au statut de "vieux groupe pop à papa" comme le sont Procol Harum, Beach Boys et autres Moody Blues.

Il faut bien le reconnaître, Holiday, Words, I Started A Joke, Massachusets... résonnent dans nos vieilles têtes comme autant de balades guimauve surannées, les interprétations un peu guindées et maniérées de Robin et Maurice Gibb en rajoutant une couche.

En 1976, alors qu'il sombre dans l'anonymat, le groupe est remis à flot par son manager Robert Stigwood, qui choisit de le confier à l'habile producteur Arif Mardin (Diana Ross, Culture Club, Chaka Khan, Scritti Politti, David Bowie, Phil Collins...).
Optant pour une toute nouvelle orientation disco, le résultat est détonant.
Extrait de l'album Main Course, le single Jive Talkin' se hisse à la première place du Billboard en 1975, imité l'année suivante par le fabuleux You Should Be Dancing, extrait de l'album-référence Children Of The World.
Enregistré au studio Criteria de Miami, ce single euro-disco au son parfait est porté par une redoutable ligne de basse conçue par Larry Graham (Sly & The Family Stone), considéré comme l'inventeur de la technique du slap.

Producteur du film Saturday Night Fever (1977), Stigwood commandera en urgence à ses poulains quelques titres pour la bande-originale. Gorgée de tubes exemplaires, elle se vendra à plus de 30 millions d'exemplaires, le monde entier succombant aux voix de falsettos survoltées des frères Gibbs.

2/ RIO EDITS 7 "Amazon Love Child" : A Brazilian Love Affair de George Duke est un titre totalement frustrant. Démarrant dans un esprit festif , il bifurque à mi-parcours vers une ambiance jazz-rock qui laisse perplexe le danseur, obligeant généralement le DJ à interrompre l'expérience.
Grâce au montage de notre énigmatique ami Rio Edits, le morceau retrouve tout son potentiel de "floorfiller".

3/ URH feat. Virág "Mellow" (Original) : une brazilian house en provenance de Hongrie.

4/ INAYA DAY & RALF GUM "Lose My Worries" (Ralf Gum Main Mix) : follow-up du single Complicated, ce titre fut l'une des meilleures productions soulful house de l'année 2010.

5/ MARY GRIFFIN "Without You" (Jazz N-Groove Vocal Mix ) : déjà chroniqué dans le set n° 101

6/ LIL' LOUIS "Fable" (Director's Cut Signature Mix) : j'ai une pensée pour le pauvre Lil' Louis qui a perdu un tympan à cause d'un abruti. Il a choisi de continuer à mixer et produire, surmontant le découragement qui l'avait submergé.
Une pensée aussi pour Frankie Knuckles, auteur du remix de ce classique de 2009.

7/ DIRECTOR's CUT feat. B. Slade "Get Over U" (Mr. Director's Feels Good Dub) : j'imagine que l'équipe avait pris un grand plaisir à mixer ce titre et à délivrer en conséquence un grand nombre de versions fabuleuses, le sample de Mainline de Black Ivory étant une invitation à la fête et les impros du chanteur gospel B. Slade tout à fait propices à la folie créatrice.

8/ DJ MES & SONNY FODERA "Wanna Do" (DJ Dan & DJ Mes We Did it Again Mix) : une jackin' house qui joue avec la ligne de basse et le break cultes de Do What You Wanna Do de T-Connection, l'un des disques les plus samplés de l'histoire de la house music.

9/ CLUB 69 "Always Unique" (Peter's Disko Trip) : une version underground qui utilise les riffs de violon chers à Todd Terry. Une pensée aussi pour le créateur du concept, Peter Rauhofer, disparu en 2013.

10/ JUNIOR JACK "Stupidisco" (John Julius Knight Mix) : le sample utilisé ici est extrait de Dare Me des Pointer Sisters.

vendredi 26 juin 2015

N° 246 : MotownPhilly (Eddie Kendricks, The Salsoul Orchestra, Adri Block, Opolopo...)




1/ EDDIE KENDRICKS "Girl You Need a Change of Mind" (Unofficial Remix) : cette version longue sortie sur le label Motown en 1973, est l'une des premières de l'histoire de la musique club. Elle serait l'oeuvre d'un DJ, Robert Busnach, qui aurait réalisé des acétates de son mix (une pratique courante pour les remixers de l'époque) alors que l'on avait toujours pensé qu'il était attribué au pionnier Walter Gibbons.
On prétend aussi que David Mancuso aurait été le premier à jouer dans son mythique "Loft"ce morceau fondateur du disco.

Totalement sexuel, l'arrangement langoureux monte en puissance, finissant par marteler chaque temps d'une caisse claire avant de retomber exténué dans un break salvateur avant de repartir à la tâche.

En 1982, le producteur yougoslave Brookyn Express (remember le tube Sixty-Nine !) s'emparera aussi de ce titre pour livrer un remix assez fidèle à l'original.

2/ PETER BROWN "Dance With Me" : ce chanteur-musicien-producteur originaire de Chicago est l'auteur de hits comme Crank It UpDo Ya Wanna Get Funky With Me (1977), Can't Be Love – Do It To Me Anyway (1980) ou, moins connu, Zie Zie Won't Dance (1984).

Dance With Me se classa à la 5e place du Billboard R'n'B en 1978.

3/ THE SALSOUL ORCHESTRA "Nice N' Naasty" (12'' Mix) : le groupe emblématique du Philly Sound ! une formation qui pouvait atteindre jusqu'à 50 musiciens sous la houlette du chef d'orchestre Vincent Montana Jr. La plupart des membres de la formation étaient des transfuges du groupe MFSB, autre fleuron de ce style disco empli de cuivres et de violons étincelants.
On leur doit la redoutable reprise de Getaway du groupe Earth, Wind & Fire.

4/ NORMAN CONNORS "Stay With Me" (Koko Must Have Soul Rework) : ce Koko suédois nous offre un re-edit d'un titre qui pourrait bien avoir fortement inspiré le Dream Come True de Brand New Heavies. Koko s'est judicieusement débarrassé du refrain un peu bateau pour ne garder que les "bons passages".
La version originale est extraite de l'album Mr C sorti en 1981.

Place à la disco-house !

5/ BLOCK & CROWN "Candlelight Jolies Vol 1" (Original) : celui-là, vous ne le trouvez pas encore sur YouTube ! c'est un extraordinaire edit de Let Somebody Love You de Keni Burke (gros hit du Patch Club en 1981) trouvé sur Traxsource.
Ce duo de bidouilleurs originaire de Rotterdam nous a également livré sa version "progressive house" de Back It Up de Robin S.

6/ ADRI BLOCK "All That Was" (Original) : edit du mélancolique tube philly de Jean Carn What That All It Was (1979), le genre de titre que l'on pouvait entendre au Palace vers 4h du matin alors que la foule frénétique des ludions invétérés commençait à se disperser.

7/ CRAM "Golden Moment" (Vanilla Ace Remix) : ça sonne "french touch" mais il s'agit d'une nu-disco en provenance de Hambourg, remixée ici par le londonien Vanilla Ace.

8/ ADRI BLOCK "Who's The Boss" (Original) : je vous propose un pack spécial Adri Block, un bundle comme on dit chez les "marketeux" ! comme le type est un crack de l'edit, je vous en fais profiter avec cette fois, le classique de Diana Ross de 1979 (repris d'ailleurs avec maestria par les Masters At Work dans les années 90).

9/ FERRY ULTRA "Let Me Do My Thang" (Opolopo Remix) : je crois que c'est mon ami Jean-Christophe Langle qui est devenu un fan absolu de Opolopo sur Facebook !
Opolopo est un musicien d'origine hongroise repéré et signé par Joey Negro sur son label ZR Records, le "disco revivaliste" anglais ayant sans doute perçu chez Opolopo la capacité à reproduire dans ses compos et remixes l'esprit funk des années 80, une vertu plutôt rare de nos jours.

Après le succès de Dangerous Vibes (1997), Ferry Ultra est de retour en 2015 avec cette bombe funky soutenue par la voix rauque de Gwen McCrae et le remix groovy d'Opolopo, les versions de 2009 étant à oublier.

10/ PERCEPTION "Feed The Feeling" : ce monument acid-jazz de l'année 1992 met en exergue un sample de Runnin' de Earth, Wind & Fire ainsi qu'une loop rythmique piquée sur Shake Your Body des Jacksons (European Version).

11/ MICHAEL JACKSON "Wanna Be Startin' Somethin'" (Extended Version) : sans la polémique qu'il engendra sur l'utilisation frauduleuse d'une création de Manu Dibango dans sa coda, ce titre serait peut-être resté assez anecdotique dans la discographie de Michael Jackson.

vendredi 19 juin 2015

N° 245 : House Check-Up (Enormous Tunes, The Checkup, De'Lacy, Gigamesh...)




Suite aux déboires techniques de mon hébergeur DJpod, mes sets sont désormais disponibles chez UniversPodcast.com.


1/ VOICES "Can You See The Light" (Kings Of Tomorrow Re-Mix) : un gospel-house qui montre le chemin vers la Lumière divine, soutenu par une armada de divas (Dawn Tallman, Sabrynaah Pope, Michelle Weeks....). Si les remixers nous sont familiers, les créateurs originaux de ce white label restent une énigme.

2/ GIGAMESH "Your Body" (Original Mix) : un titre-phare du label "arty" Kitsuné fondé par deux créateurs de mode, l'un français, Gildas Loaëc, et l'autre japonais, Masaya Kuroki.

3/ NORA EN PURE "You Make Me Float" (Original Mix) : après la version de la suissesse Dinka, voici le mix original de la jeune DJ-productrice d'origine sud-africaine qui, sans doute au grand bonheur de nombre de clubbers, cultive une image assez glamour.
Le sample provient de Rock The Boat de la défunte chanteuse r'n'b' Aaliyah.

Petite incursion dans le monde édénique de la house minimaliste...

4/ CHRIS MALINCHAK "If U Got It" : le DJ-producer américain transforme le plomb en or en trafiquant ici un sample totalement improbable de Cruisin' de Smokey Robinson (ex-fondateur du groupe The Miracles), une ballade-guimauve de l'année 1979.

5/ DANIEL AVERY "Knowing We'll Be Here" (KINK Remix) : ce nom parlera à tous ceux qui fouinent sur le web pour découvrir les titres des musiques de pub (j'en fais partie !). C'est l'une de ses productions minimalistes (Drone Logic) qui illustre le spot de l'Audi A3 Sportback.
Knowing We'll Be There est remixé par le bulgare KInK, déjà mis à l'honneur plusieurs fois dans mes sets.

6/ SONS OF MARIA "Foyer" (Original Mix) : rarement vantée dans mes sets car plutôt discrète, la scène house espagnole se met ici en lumière sous les traits des "Fils de Marie", un obscur collectif barcelonais signé sur le label suisse Enormous Tunes. On leur doit également une adaptation de Fast Car de Tracy Chapman sous le titre You & I.
Foyer symbolise une house chill et relaxante, très éloignée de l'agitation brownienne des sets électro.

7/ DON'T LOOK KNOW feat . Tom Tyler "Feels Like" (Calippo Remix) : ce collectif anglais tout aussi énigmatique que ses homologues espagnols bénéficie d'un remix deep-house doté d'un puissant gimmick à l'orgue (du Robin S puissance 10 !). Aussi urgent que le remix de Fort Arkansas.

8/ THE CHECKUP "What Matters" (Original Mix) : des producteurs belges à la touche vintage que je suis de près. What Matters lorgne du côté du speed garage des années 90.
A découvrir également leur étonnant remix de Upside Down de Diana Ross.

Final avec quelques classiques...

9/ LONI CLARK "Rushing" (Mood II Swing Dub) : Après le single U, Mood II Swing récidive dans un style très similaire à Masters At Work, époque early 90's.

10/ DE'LACY "Hideaway" (Dubfire Needs to Score) : je pense que ce titre a eu son petit succès en France en 1995, signé qu'il fut par le label NiteMove (créé par des transfuges du label Airplay, Anne-Sophie Arjaliès et Gino Castagnette).

11/ THE BOSS "Congo" (Tunnel Mix) : un mix totalement instrumental dont la coda fait la part belle aux solos d'orgue.

vendredi 15 mai 2015

N° 244 : Give The Groove A Chance




Playlist :

LONI CLARK "U" (Club Mix)
ROSIE GAINES "Closer Than Close" (Mentor Original)
FORT ARKANSAS "Brand New Day" (Original Mix)
GRADES "Freedom" (Original Mix)
THE COVER GIRLS "Wishing On A Star" (Magic Sessions Vocal Dub)
MADONNA "Erotica" (Masters At Work Dub)
KATHY SLEDGE "Another Star" (Hands In The Air Dub)
JAMIROQUAI "(Don't) Give Hate A Chance" (Steve Mac Classic Full Length Version)
DJN PROJECT "Take You Away" (Main Mix)
STARDUST "Music Sounds Better With You" (Bob Sinclar Remix)
KRAAK & SMAAK "Keep Me Home"

vendredi 1 mai 2015

N° 243 : The Labour of Love Mix



Playlist : 

PRINCE "I Wanna Be Your Lover"
GINO SOCCIO "Try It Out"
CHANGE "Paradise"
DANNII MINOGUE "Baby Love" (Silky 70's Mix)
LISA FISCHER "Save Me" (Morales Extended Mix)
SHIRLEY JONES & JEAN CARN "Whatever It Takes" (Joey Negro Club Mix)
MOTOR CITY DRUM ENSEMBLE "Raw Cuts # 5"
MANUEL TUR feat. Holly Backler "Most Of This Moment" (Original Mix)
SERIOUS INTENTION "You Don't Know"
DANIEL STEINBERG "Let Me Down" (Tube & Berger Remix)
PET SHOP BOYS "Being Boring" (Julian Mendelsohn Extended Mix)