samedi 22 juillet 2017

N° 282 : Boca Raton Yacht Club Party Jam (De La Soul, Lamont Dozier, Jestofunk...)



Imaginez-vous en plein été au cœur d'une soirée huppée de la jet set floridienne sur la marina de Boca Raton.

On ressort d'entrée les archives Skyrock avec un jingle "Les N°1 Dance" et on balance JESTOFUNK "I'm Gonna Love You" avec le sublime solo de MC Turbo (et le sample de "Don't Make Me Wait" des PEECH BOYS). Rien à voir me direz-vous, mais c'est pas grave, c'était juste idée de démarrer avec un son d'époque. Vous savez bien que dans mes sets, je m'autorise toutes les aberrations.

Enchaînement royal avec MAHOGANY "Ride On The Rhythm", dont s'inspira Arizona pour le hit house "Slide On The Rhythm".

Sortez les smokings, c'est Broadway avant l'heure avec ELBOW BONES "A Night In New York"... guettez le clip trop classe. On reconnait la patte d'August Darnell (Kid Creole) derrière tout ça.

Le meilleur d'ARETHA FRANKLIN (qu'on nous lâche un peu avec le sempiternel "Respect", ça n'est pas une one-hit wonder que je sâche !) pour "Who's Zoomin' Who" (Disconet Mix), une bombe signée Narada Michael Walden.

On s’encanaille quand même cinq minutes avec le glitch-hop ( la version électro et hyper groove du hip-hop) du danois BADBOE et "Sweet Games" (The Captain Remix). Ça m'agace, j'ai pas trouvé le sample.

Encore merci à DJ VAS (ça fait deux fois de suite que je le remercie lui !) pour ce re-edit absolument funk de "Keep It Hot" de CAMEO.

Du temps où le hip-hop festif régnait (c'est à dire il y a longtemps), DE LA SOUL s'amusait avec les samples et dans "Keepin' The Faith" (Just A Touch Mix), on peut entendre le sifflement de BOB JAMES ("Sign Of The Times")"Just a Touch Of Love" de SLAVE... et peut-être bien "Could You Be Loved" de BOB MARLEY.

L'un des meilleurs arrangeurs de tous les temps (et number one sur la prise de son), QUINCY JONES, s'invite sur le pont pour la reprise de "Stomp" (Street Mix) avec en guest star Coolio au rap.

DEJA "You And Me Tonight" (12 Inch Mix), je connaissais surtout la version de Aurra que je jouais régulièrement et celle de Déjà lui ressemble comme deux gouttes d'eau.

Ambiance totalement "Chic" dans l'esprit avec ULTRA NATE "New Kind of Medicine" (Extended Mix).

En 1993, une copine du label Atoll avait eu la fausse bonne idée (désolé BB, tu pouvais pas savoir) de nous brancher avec FREDDIE JAMES, ex-enfant star du disco, pour réaliser un nouveau single. Les quelques heures de session furent désastreuses sans compter la gestion d'un artiste désocialisé et capricieux devenu totalement mythomane. Une histoire qui aurait pu se terminer mal alors que nous lui annoncions renoncer au projet.
Enfin... à part ça, "Don't Turn Your Back on Love" était un bon titre, mais c'était avant, en 1983.

En 1981, LAMONT DOZIER (membre du fameux trio de producteurs des années 60 Holland-Holland-Dozier) nous accueille en costume de capitaine sur son yacht privé. Si, si... matez la pochette de l'album.
Le titre, "Shout About It".

jeudi 18 mai 2017

N° 281 : Masters of Re-Edit (DJ "s", Alien Disco Sugar, Dr. Packer, Adri Block...)



Un set entièrement dédié à tous ceux qui revisitent les classiques dans le respect du groove, loin des univers bourrins de la "techhouse" et de la "jackin' house". Mention spéciale pour ce DJ "s" qui est l'un des plus fins de la bande.

1/ NIGEL HAYES "Back Together" : vous reconnaissez sans doute "Heartache N° 9", extrait de l'album mythique de DELEGATION.

2/ NICOLETTE LARSON "Lotta Love" (Joey Negro Disco Mix) : ce qu'on appelle du "baba-cool-disco" ! Une "ex" du chanteur Neil Young qui reprend l'un de ses titres. Je l'aurais bien vu fumer un pétard avec Cass Eliott (Mama Gass) dans sa maison de Laurel Canyon. En tout cas, ça fleure bon les Eagles.

3/ ALIEN DISCO SUGAR "Dancin'" : l'original "You Ought to Be Dancing" est signé de PEOPLE'S CHOICE.

4/ GERALDINE HUNT "Can't Fake the Feeling" (DJ ''s'' Bootleg Extended Dance Re-Mix) : avec DJ "s", tout est dans la nuance avec un rajout rythmique discret mais efficace.

5/ ASHFORD & SIMPSON "You Cost Me Everything" (Fabiolous Barker Edit) : jeu de mots ! le titre original est "Don't Cost You Nothing".

6/ DJ VAS "Go Get The Money" : merci au marseillais DJ Vas pour ce travail sur le break au piano électrique du hit des DELLS "All About the Paper". Un sample déjà entendu dans certains titres house des années 90.

7/ MFSB "K. Jee" (DJ ''s'' Bootleg Extended Dance Re-Mix) : un classique du Philadelphia Sound.

8/ ADRI BLOCK & CHRIS MARINA "Runaway" (Original) : un re-edit surpuissant du titre de LINDA CLIFFORD "Runaway Love".

9/ DR. PACKER "Sensational Love" : immortelle Loleatta.

10/ BOBBY THURSTON "Check Out the Groove" (DJ ''s'' Bootleg Extended Dance Re-Mix) : un extrait de l'album qui contient le tube "You've Got What it Takes".

11/ BROTHERS JOHNSON "Stomp" (DJ ''s'' Bootleg Extended Dance Re-Mix) : et dire que ce fut un tube dans les discothèques françaises en 1980... à une époque où les gens avaient encore une culture et un véritable goût musical. C'est une remarque de vieux chnoque mais je m'en fous et j'assume !

mercredi 26 avril 2017

N° 280 : Guardians of the Black Galaxy (disco re-edits, Tavares, Pointer Sisters...)



Face à l'invasion des productions rap-r'n'b inféodées au diktat de l'auto-tune, rappelons-nous ce que fut la vraie black music.


1/ THE POINTER SISTERS "Insanity" (Hurley's Club-Dub) : le "Silk" met encore à l'honneur cette loop secrète toujours introuvable. Quant à la version originale pop-rock, elle ne sera pas passée à la postérité.

2/ DONELL RUSH "Symphony" (Symphony in E-Smoove) : très soul, la version originale reste la meilleure même si Eric Miller livre ici l'un de ses meilleurs remixes.

3/ KYM SIMS "Take My Advice" (Hurley's Extended Mix) : malgré l'achat du vinyle en import, le pressage, bien trop medium, reste désastreux.  Plus classieux, le mix de E-Smoove reste à découvrir.

4/ EX-GIRLFRIEND "You (You're The One For Me)" (Joey Negro Conversion Mix) : en 1991, Joey Negro avait encore un son assez étriqué, mais n'était-ce pas là l'un de ses tout premiers remixes.
La version originale dans un style "swing beat" est produite par Full Force.

5/ DR. PACKER "Outta Sight" : remix tonitruant de "War" de GALAXY.

6/ SOUTH BEACH RECYCLING "Just A Little" : je revois encore Charly Indounda s’enthousiasmer dans son bureau des éditions Universal sur le morceau de Cassius ("1999"), qui samplait ce titre de DONNA SUMMER ("Hurts Just a Little"). Nous étions en pleine "French Touch mania".

7/ THE WIZARD BRIAN COXX & Morsy "Tonight" : les deux DJ's new-yorkais s'emparent du plus gros hit de Narada Michael Walden.

8/ DJ VAS "Tell Me" : Cyril Vaschetto, DJ français ex-membre du groupe Kojak, nous démontre qu'il est un digne héritier de la soul et ses re-edits sont des must-have. Il déterre ici un vieux titre de CURTIS MAYFIELD datant de 1979 : Tell me, Tell me (How Ya Like To Be Loved)".

9/ THE REAL THING "She's a Groovy Freak" : très Jackson 5 dans l'esprit, ce titre fut l'un des grands classiques du Palace en 1980.  Les deux titres majeurs de ce groupe britannique restent la balade "You To Me Are Everything" mais surtout le monumental "Can You Feel The Force".

10/ TAVARES "It Only Takes A Minute" (Ben Liebrand Extended Remix) : les 5 frères Tavares sont les interprètes du tube "More Than a Woman" qui figure sur la BOF du film "Saturday Night Fever", mais on y retrouve également la version de ses auteurs, les Bee Gees.
En 1986, Ben Liebrand s'inspire de la tendance house du moment pour réaliser un remarquable remix de ce hit de 1975.

11/ KORNUM & KARMA "Think" (Original Mix) : un hit disco nerveux de Cissy Houston (la mère de Whitney) dont ces deux producteurs n'ont retenu pratiquement que les breaks, se permettant même un "stop" étrange au milieu du mix.

12/ FIBRE FOUNDATION feat. Kelli Sae "Weekend" (Joey Negro Disco Re-Blend) : une convaincante reprise du groupe Phreek sous la houlette du gardien du temple, Joey Negro.

13/ ATLANTIS "Keep On Movin' And Groovin'" : un "one hit wonder"" de 1982 sorti sur Barclay.

mercredi 19 avril 2017

N° 279 : The Great Story of Dance Music



1/ Son Skyrock 1994 "Les N° 1 Dance"
2/ BLACK BOX "Strike It Up" (Brothers In Rhythm DMC Remix)
3/ SINITTA "Cross My Broken Heart" (Cupid's Avenging Mix)
4/ ALIEN DISCO SUGAR "Good Times"
5/ FALCO "Der Kommissar" (Edge Remix)
6/ DEPECHE MODE "Strange Love" (Pain Mix)
7/ FREEEZ "I.O.U." (Original 12inch Version)
8/ OLLIE & JERRY " There's No Stopping Us"
9/ WARP 9 "Light Years Away"
10/ TYRONSON "The Surf" (V's Elektro edit)
11/ KRIS MENACE & JULIAN HAMILTON "Higher Love" (TobTok Remix)
12/ EDX " Breathin'" (Extended Vocal Mix)
13/ ROBERT MILES "One And One" (Club Mix)

lundi 27 mars 2017

N° 278 : Another Night Out, Another Dancefloor



Playliste :

MONARCH "I'll Be Right There" (The Shelter Mix)
CARTIER FRASIER "Love That You Need" (Richard Earnshaw Remix)
QUENTIN HARRIS "Can't Stop" (Joey Negro Remix)
NICK POWER & MOJITO feat. Stephanie Cooke "Let Go" (Tribute Mix)
PRESENCE "Sense Of Danger" (Attaboy Remix)
BLACK MASSES "Wonderful Person" (MAW Mix)
THE SUNBURST BAND "Journey To The Sun" (Joey Negro Muso Disco Mix)
HANNA HAIS "Rosa Nova" (Sergio Flores 2010 Re-Medix)
TOM & JOYCE "Vai Minha Tristeza" (FK Jazzy Vocal Mix)
LOS AMIGOS INVISIBLES "Ease Your Mind" (Frankie Feliciano Edit)
SAINT ETIENNE "Sylvie" (Faze Action Friday Night Boiler Mix)

lundi 20 février 2017

N° 277 : The Boogie's Gonna Get Ya!



Avant de détailler ce set, je voudrais avoir une pensée pour Al Jarreau qui nous a quitté le 12 février dernier.
En 2010, j'avais déjà été informé de ses problèmes de santé par l'un de mes collègues de travail qui devait assister à l'un de ses concerts français, annulé en conséquence.
C'était un grand jazzman, expert dans l'art du scat, dont on aura notamment retenu la fantastique réinterprétation du Blue Rondo A la Turk de Dave Brubeck.
Il aura aussi marqué les esprits dans les clubs avec son album This Time et le tube Love Is Real (1980) qui aura illuminé les nuits du Palace puis avec l'excellent Boogie Down (1983).

Cette info passée inaperçue m'aura incité à rechercher la liste des artistes funk/soul disparus l'an passé et, comme pour le rock, 2016 aura été particulièrement cruelle :
    • Prince
    • Billy Paul ("Mr & Mrs Jones") 
    • George Michael
    • Natalie Cole
    • Nicholas Caldwell (co-fondateur des Whispers)
    • Maurice White (leader d'Earth, Wind & Fire)
    • Denise Matthews (alias Vanity, une égérie de Prince)
    • Leon Haywood ("Don't Push It, Don't Force It")
    • Kashif ("I Just Got To Have You (Lover Turn Me On)", "Stone Love"...)
    • Rod Temperton (le compositeur notamment de "Thriller","Off The Wall", "Give Me The Night"...) 
    • Colonel Abrams ("Trapped")
    • Alphonse Mouzon (co-fondateur de Weather Report et auteur du hit "I'm Glad That You're Here")
Pour se remettre de cette funeste entame de billet, voici un set plutôt joyeux, résolument funk mais saupoudré de quelques notes tropicales. Puisse t-il vous donner du baume au cœur en ces temps d'incertitude.

1/ FRANCE JOLI "Gonna Get Over You" (Shep Pettibone's Kiss FM's Mastermix) : en 1982 sortait un double pack de remixes de titres du label Prelude mijotés par Shep Pettibone pour la radio new-yorkaise Kiss FM. Autant dire que ce vinyle (édité depuis en CD) est absolument indispensable à la collection de tous les thuriféraires de l'edit et du remix vintage. La collection comporte deux volumes dont le 2e hélas partiellement mixé.

2/ CASUAL CONNECTION "Push It In The Groove" : après un épique remix de Billy Jean (déjà joué dans le set n° 271), le DJ australien s'intéresse ici à Push, un vieux classique du groupe One Way (Al Hudson) sans doute connu des seuls aficionados du funk.

3/ THE QUICK "Rhythm Of The Jungle" : Ce duo anglais nous avait offert la même année le classique Zulu. Il s'illustrera également sous le pseudo Giant Steps avec le tube pop (The World Don't Need) Another Lover (1988).

4/ KID CREOLE & THE COCONUTS "Annie, I'm Not Your Daddy" (1982) : un hit style calypso qui fit les grandes heures du Patch Club ! l'un de ces maxis à la bonne humeur contagieuse et masterisé en "mode patate" qui remplissait la piste à tous les coups.
Derrière ce nom exotique se cache le producteur américain August Darnell.
Après avoir revisité le swing des années 30 avec son groupe Dr. Buzzard's Original Savannah Band, il remet à l'honneur les sonorités latines des années 50 sous le pseudo de Kid Creole (en référence au film King Creole avec Elvis Presley). Pour étoffer le concept, Darnell est accompagné sur scène par trois choristes à la plastique irréprochable, The Coconuts, dont le look n'est pas sans rappeler celui des Andrew Sisters.

Bourré de titres aux mélodies aguichantes et aux textes malins, l'album Tropical Gangsters marquera l'apothéose de ce groupe bariolé, kitsch et désinvolte.
Troisième single extrait, Annie, I'm Not Your Daddy loupera de peu la première place du hit-parade anglais, barré par le monumental Do You Really Want To Hurt Me de Culture Club.

5/ ALIEN DISCO SUGAR "Can't Lose" : c'est le gimmick de trompette bricolé par ce DJ grec qui m'a donné l'idée de l'enchainement. Il s'agit d'un one shot du groupe Khemistry (I Can't Lose With The Stuff I Use), produit toutefois par Rodney Brown (compositeur de Can You Handle It de Sharon Redd, You Got What It Takes de Bobby Thurston ou Love Fever de Gayle Adams).

6/ FRANK DANA "Sexy Lady" : et la Palme de la pochette la plus ringarde revient à... Frank Dana, genre "vieux beau dans sa piscine hollywoodienne". Heureusement que le micro n'est pas amplifié, sinon je ne donnais pas cher du chanteur et de la naïade qui sert de décor.



C'est une production italienne plutôt bien ficelée, une véritable rareté qui eut l'honneur d'une signature sur le prestigieux label Salsoul Records, mais qui curieusement semble n'avoir connu qu'une sortie française. Le fait est que je possède ce disque sans doute entendu à l'époque sur la toute jeune bande FM.

7/ Dr. PACKER "Caught In A Trap" (Dr. Packer's VIP Mix) : je reste élogieux pour le travail de cet australien, invité récurrent de mes sets avec ici un re-edit de Lost In Music de Sister Sledge.

8/ NARADA MICHAEL WALDEN "I Shoulda Loved Ya" (Dj ''S'' Bootleg Extended Dance Re-Mix) :  ce bootlegger est l'un des meilleurs artisans du marché. Je l'ai découvert sur un remix de "Get It Right" de Aretha Franklin et de "Stomp" des Brothers Johnson. Il délivre ici une excellente version d'un extrait de l'album-phare de Narada Michael Walden (The Dance Of Life-1979) qui contient le hit monumental Tonight I'm Alright.

9/ Dr. PACKER "Disco Lovin'" :

Merci pour avoir retravaillé ce hit inmixable de Teena Marie (I Need Your Lovin') !

C'est en parcourant sa discographie que j'ai appris que cette belle californienne, auteur-compositeur-interprète-multi-instrumentiste était décédée en 2010 à l'âge de 54 ans. Décidément, je crains que mes chroniques ressemblent de plus en plus à des rubriques nécrologiques. On gardera le souvenir de cette voix puissante et cristalline, une des rares grandes stars blanches du R'n'B.


10/ ROD "Just Keep On Walking" (Decareydited Mix) : je me suis amusé a mélanger les mixes vocaux et instrumentaux et l'ad lib réserve un petite surprise du genre "on a laissé le micro ouvert alors que le playback est fini". Le titre est chroniqué dans mon set n° 50.

11/ D TRAIN "You're The One For Me" (12inch) : le premier hit du duo américain.

12/ TOM BROWNE "Fungi Mama/Bebopafunkadiscolypso" (1981) : un final festif avec cette jam party aux accents africains emmenée par le trompettiste Tom Browne, célèbre pour Funkin' For Jamaïca. J'avais découvert ce titre dans l'émission culte Destination Planète 7 animée par le trio barré Smith et Wesson-Fool Astral sur la radio d'Etat Radio 7 ! Une époque de liberté qui m'aura permis d'enrichir largement ma culture musicale quand les radios d'aujourd'hui délivrent la même bande-son avec des animateurs interchangeables.

samedi 11 février 2017

N° 276 : Dance From Past To Present (Lee Marrow, Sabrina, Dua Lipa, Galantis...)



1/ ALTON McCLAIN & DESTINY "It Must Be Love" vs. LEE MARROW "I Want Your Love" (Club Mix) : j'ai trouvé la source d'inspiration du tube de Lee Marrow ! Outre la loop empruntée à "Hold On" de CLUBLAND, tous les arrangements et mélodies proviennent de ce titre funky entendu par hasard lors de mes explorations sur le web.

2/ KUNGS vs. COOKIN' ON 3 BURNERS "This Girl" (Fabich Remix) : un des titres dance qui m'aura enthousiasmé durant cet été 2016. Dès la première écoute, j'avais pressenti le tube en puissance et ça n'a pas manqué. Mélange de guitare groovy et de sonorités purement électro, c'est son côté festif qui a emporté l'adhésion (même si ce remix de l'allemand Fabich joue ici dans un registre house plus solennel).

Le plus fort dans tout cela, c'est que l'histoire n'ait retenu que le nom du remixeur français (qui a ainsi lancé sa carrière solo) et non celui de la chanteuse, Kylie Auldist. Quant au groupe, avec un nom aussi tordu, c'était perdu d'avance !

3/ BLACK RIOT "A Day In The Life" (Full Intention Remix) : un sobre remix de l'un des premiers hits house de l'histoire par des vétérans du genre.

4/ SABRINA "Cover Model" (Piano Mix) : vêtue de son inévitable maillot de bain, c'est un retour fracassant et convaincant en 1991 alors que depuis "Boys", la belle italienne avait commis bon nombre de putasseries "pouet-pouet" sans grand intérêt. Il faut dire que nous avons une pointure au remix : Pieradis Rossini, l'un des génies de l'italo-dance des 90's (R.A.F., Space Master, T.F.O., Club House...).

Dans ce mix, Sabrina ne chante pas, la voix du refrain étant celle de la choriste Sima ("You Got Me Running"). Je doute d'ailleurs que Sabrina ait eu les capacités vocales pour chanter aussi puissamment et aussi haut.

5/ PAMELA FERNANDEZ "Kickin' In The Beat" (Extended Dance Mix) : l'une des rares signatures estampillées "house" du label Fnac Music Dance Division créé par Eric Morand (ex-Barclay) en 1991 et plutôt orienté techno (Laurent Garnier, LFO, Shazz, Speedy J...). Une apparition furtive dans le Top Dance.

6/ DJ DUKE "Blow Your Whistle" (Original Mix) : un pur titre underground sorti par FFRR et promu à l'époque par Barclay, qui en avait la distribution. Bien que terriblement hypnotique avec sa loop piquée à Hamilton Bohannon et sa ligne de basse/orgue redoutable, le titre n'a pas semblé passionner les clubs français... mais on sait que la France n'a jamais été un territoire favorable à l'expansion d'une house music de qualité quand la vague techno provoquait un engouement immédiat.

7/ DUA LIPA "Hotter Than Hell" (Jack Wins Remix) : un fantastique tube pop de la chanteuse d'origine kosovare Dua Lipa que la France aura loupé...comme souvent, emprisonnée qu'elle est dans les formats Top40 et les quotas français qui sont un formidable obstacle à la culture populaire.

Comme c'est le cas pour les livres, la culture musicale n'est jamais livrée sur un plateau par les médias. Il faut "aller la chercher" par ses propres moyens. Ce qu'on nous vend ne sont pas les "coups de cœur" des programmateurs radio mais le résultat des plans marketing qui ont été négociés, souvent pour des disques qui ont déjà fait leurs preuves dans les autres pays. L'offre de tubes est énorme et les playlistes rabougries, alors 90% des hits potentiels passent à la trappe, d'autant plus que les grandes radios ont la fâcheuse habitude de s'épier les unes les autres, construisant leurs programmations selon les choix prises par leurs consœurs. Exemple typique de raisonnement déjà entendu, même sur un petit réseau : Je le "rentrerai" si NRJ le joue.
Et dire que dans les années 60 il y avait de véritables directeurs artistiques dans les radios, d'authentiques dénicheurs de talent qui savaient prendre leurs responsabilités.

8/ JONAS BLUE "Perfect Strangers" (Club Mix) : un hit tropical totalement roboratif qui doit son succès à une mélodie impeccable mais aussi à ces cuivres évoquant des barrissements d'éléphant (Ten Walls avait fait un hit avec ça).

9/ GALANTIS "Runaway (U & I)" (Extended Mix) : on reste dans la "big room" avec ce titre du duo suédois Galantis qui fut nominé aux Grammy Awards en  2016 dans la catégorie Best Dance Recording.

10/ GOLD 1 feat. Bruno Mars & Jaeson Ma "This Is My Love "(Michael Mind Project Remix)
: c'est à l'origine une balade R'n'B dont le seul intérêt résidait dans le featuring de Bruno Mars dans le refrain.
Repris en main par une team de producteurs sous la houlette du label Kontor (nouveau couplet, nouveaux vocaux ou autotuning habile), le titre devient une véritable tuerie grâce aux mixes de David May et de Michael Mind.

11/ KASKADE "Don't Stop Dancing" (J. Michael & Kemal Mix) : remix d'un titre de l'album Dynasty sorti en 2010 sur Ultra Records. Le producteur californien collabore ici avec Haley Gibby, reconnaissable à cette voix éthérée qui avait fait merveille sur I Remember (Deadmau5).

12/ ADAM TAS feat. Sopheary "Say" (Yuri Kane Remix) : à mon avis l'un des meilleurs titres trance de ces dernières années. On frôle la dream music et la voix séraphique de Sopheary nous transporte au Walhalla.
Hélas le producteur gallois n'a pas donné de suite à ce chef d’œuvre.

13/ KELLY CLARKSON "Dark Side" (Papercha$er Ext) : encore une lauréate de télé-crochet, en l'occurence American Idol 2002. Sept albums au compteur et quelques tubes notoires comme Stronger (What Doesn't Kill You), Because Of You, Heartbeat Song et ce Dark Side sorti en 2002 avec une flopée de remixes.

14/ QUINTINO "Devotion" (Original Mix) : j'ai entendu ça alors que je faisais mes courses chez Simply Market. J'ai trouvé ça très efficace, alors j'ai lancé Shazam.

D'après certaines études scientifiques, diffuser de la musique avec un tempo rapide augmenterait les ventes en magasin, pousserait les gens à se déplacer plus vite dans les rayons et si le thème est gai, il stimulerait également l'acte d'achat. Avec Quintino, on a donc tout bon !

C'est en tout cas un remix extrêmement sauvage de "(I Wanna Give You) Devotion" de NOMAD qui lui-même était une inspiration du très spirituel titre de TEN CITY "Devotion".