vendredi 11 juin 2010

N° 71 : The after hours session (Fabio Bacchini, Lovetronic, Frankie Knuckles classic mixes...)

Set non disponible

Ibiza, 5h du matin. Une plage éclairée par les seuls flambeaux. L'astre du jour dardera d'ici peu.
Après une nuit d'interminables sets électro, les danseurs les plus frénétiques, les béotiens enivrés ont fini par céder. Le lieu est à nouveau investi par les sybarites de la soul music.
Les basses du sound-system sont toujours aussi pénétrantes, mais la chaleur des sonorités rassurent le tympan fatigué. C'est l'after hours.

1/ H.GARDEN feat. JOI "Gentle rain" (Acid Rain Mix) : Cela faisait longtemps que je n'avais pas mixé un 45t !
Le fait est que cette sublime version chill de "Gentle rain" n'est disponible que sur ce support.
Vous connaissez sans doute la version qui figure sur la compilation Café del Mar 25th Anniversary. Ce nouveau mix est écrit et produit par Joe Claussell et disponible sur son label tribal-house, Sacred Rhythm Music.
Une offrande pour démarrer ce set.

2/ WILL DOWNING "The world is a ghetto" : Knuckles et Morales se sont employés pour délivrer ce downtempo d'une urgence absolue.
L'original de WAR (1972) avait été magnifié par la voix et la guitare jazz de George Benson.
Will Downing, artiste originaire du quartier de Brooklyn (N.Y.C.), a offert sa voix de baryton au jazz et au R'nB.
"The world is a ghetto" figure sur l'album "A Dream Fulfilled"qui le révéla au grand public.
Eclipsé par de graves problèmes de santé, il fait son come-back en 2009 avec l'album"Classique".

3/ ARTHUR BAKER & THE BLACKBEAT DISCIPLES "Let there be love" : avez-vous reconnu l'interprète ? Je vous laisse quelques secondes encore pour réfléchir. Faites preuve... d'imagination.
L'armada de Def Mix Productions (David Morales à l'arrangement et aux percussions, Eric Kupper aux claviers et John Poppo au mixage) est mobilisée pour ce pur titre garage joué plusieurs fois dans le Skyrock Top Dance.

4/ ROBIN S "Back it up" : après le succès surprenant de "Show me love", sorti un an avant dans une version plus commerciale mais dans une certaine indifférence, Robin S a bénéficié de la vague porteuse pour enchaîner des titres de haute volée.
Le follow-up évident "Love 4 love", le très gospellisant "I want to thank you" (reprise d'Alicia Myers) et enfin ce "Back it up" qui a clos la carrière de la diva.

5/ MELANIE WILLIAMS "Everyday thang" : du pur Knuckles, titre garage de facture très classique aux basses chatoyantes.
Ce titre figure sur une compilation au tracklisting intéressant : "Brazen: The Original Soundtrack". On y retrouve notamment Gee Morris, Joi Cardwell, Alexander Hope, Urban Soul et Charvoni.

6/ DAPHNE "Change" : drôle d'histoire pour ce maxi commercialisé avec des erreurs de pochettes. A Londres, j'ai dû en acheter deux exemplaires dans deux magasins différents pour obtenir enfin le mix indiqué sur la pochette : le Fathers Of Sound Classic Vocal Mix.
Fathers Of Sound sont des remixers qui avaient plus ou moins ratés les versions destinées au marché italien de "Do me boy", titre de SHANNA que Pascal Henninot et moi-même avions composé et qui avait atteint la 5e place du Skyrock Top Dance en 1993.
Quant à la Daphné en question, il s'agit de Daphné Rubin-Vega, chanteuse à la voix de velours et compagne de Peter Daou.

7/ CHRISTINA LORR "Dark as the night" : grand titre garage du label canadien Hi-Bias, fondé entre autres par Nick Fiorucci et dont le tube reste "Get into the music" de DJ's Rule (1991).

8/ WILLIE GRAFF & TUCILLO "Give you up" : un morceau construit sur l'intro de "Give you up" de MYSTIC MERLIN, un groupe dont je vous reparlerai bientôt.

9/ INSTANT EXPOSURE "I need a little more" : grand classique du label new-yorkais Emotive Records, il était quasi-incontournable en soirée en 1992.

10/ FABIO BACCHINI "Freakin jazz" : très brillante relecture du classique jazzy de Patrice Rushen, "Number one".
Patrice Rushen est surtout connue pour les hits "Haven't you heard", "Look up" et, bien entendu, "Forget me nots", le maxi le plus cinglant de l'époque funky.
Les cuivres de son titre "Never gonna give you up" ont été récemment samplés sur le fantastique "Two takes it" de Mr Oizo.

11/ DISCO & Co "Cold coke" : voici ce qu'on appelle couramment du "cosmic disco", un disco très synthétique et relativement peu festif.
Ce titre français de 1979 est ici re-edité par Daniele Baldelli & Marco Dionigi, deux obscurs producteurs (ou DJ's) italiens.

8 commentaires:

  1. Excellent set, Bertrand...
    Je ne connaissais pas ce titre de Christina Lorr... J'en profite pour indiquer aux fans de Nick Fiorucci que la plupart des titres de Hi-Bias ont ete digitalises et sont disponibles a la vente sur le site officiel http://www.hibias.com/
    Mais attention quelques perles resteront encore a l'etat de vinyl (pb de droits ?) comme l'excellent remix de Shaunessy - Rescue me, par notre Dim national.

    RépondreSupprimer
  2. Salut Manutek,

    Oui ces canadiens avaient sorti quelques bon titres. J'en passerai un autre prochainement.

    Merci pour l'info donnée aux lecteurs.

    RépondreSupprimer
  3. Salut Bertrand,

    Encore un set bien sympa.

    Je ne connaissais pas ce Melanie Williams remixé par Knuckles. C'est un des rares producteurs qui ne m'a jamais déçu, il produit moins depuis quelques années mais a quand même sorti deux bombes ces derniers temps ("the ones you love" et les remix de Sophia May "come back") qui ne sont malheureusement pas sorti en vynil. Et ça c'est très énervant !

    On ne s'en rend pas bien compte avec le traitement mp3 mais le "Give You Up" sort un son impressionnant.
    Tu dois faire trembler les murs avec tes nouvelles cellules !!!

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour les pistes sur Knuckles. Je pensais qu'il avait définitivement abandonné la prod'.

    "Give you up" est un bootleg dont le son est déjà super retravaillé donc, avec les Ortofon, ça ne pouvait que donner.

    RépondreSupprimer
  5. enorme celui la.
    change est particulierement bien amené je trouve.
    du tres tres gros niveau Dj bertrand!

    RépondreSupprimer
  6. Merci !

    Et pourtant il est mixé vite fait sur 4 mesures....

    RépondreSupprimer
  7. Concernant Robin S. il manque le titre "What I do best", du même album ^^
    Sinon sa carrière a continué après, avec un second album et un single "It must be love" (les autres ne sont sortis qu'en promo je crois). Sinon il y a bien sûr eu pas mal de reload de "Show me love", quelques uns de "Lov 4 lov" et des featuring ;)
    D'ailleurs sa dernière participation date de cette année, avec DJ Roland Clarke, et perso J'ADORE ce titre que je trouve superbe ! Je suis tombé dessus complètement par hasard, un coup de chance !
    D'ailleurs je vous conseille à tous d'écouter ce bijou house !

    http://soundcloud.com/djrolandclark/dj-roland-clark-ft-robin-s-2/

    RépondreSupprimer
  8. Evidemment il faut oublier cette ignoble pochette qui ne l'a met absolument pas en valeur :D

    RépondreSupprimer