vendredi 18 septembre 2015

N° 250 : Dancin' & Prancin' (The Checkup, Eli Escobar, Jamie Lewis...)



1/ ELI ESCOBAR "Visions" (Original Mix) : extrait du double album de ce DJ new-yorkais qui a truffé ses productions de vieux samples exhumés des années 70-80 comme cette intro d'un mystérieux titre de R'n'B.
Très vite le titre embraye sur un sample malin tiré de l'extro de Get It Off du groupe CAMERON sur lequel Escobar plaque la voix de Teedra Moses (Be Your Girl).

2/ CAMERON "Get It Off" : c'est l'un des classiques du Patch Club de ma jeunesse, un maxi redoutable (un Double A Side comme on dit) sorti sur Salsoul Records avec sur l'autre face le titre Magic Of You tout aussi fabuleux.

Je m'étais procuré ce vinyle à la FNAC de la Rue de Rennes à l'époque où il existait encore des cabines d'écoute individuelles équipées de petits hauts-parleurs. Vous apportiez quelques disques récoltés dans les bacs à un gusse placé derrière un comptoir qui se chargeait de les lancer. A chaque fois que vous vouliez avancer dans l'album ou le titre, il fallait sortir de la cabine et le faire savoir, mais heureusement certains avaient la bonne idée de changer de plage toutes les 30 secondes, ce qui nous épargnait d'incessants allez-retours.
Cette petite séance d'écoute était toutefois limitée à quelques minutes, histoire que certains ne tapent pas trop l'incruste. De toute façon, le gars ne manquait pas de vous faire comprendre que le temps qui vous était imparti était écoulé en stoppant le son.

3/ VERNON BURCH "Get Up" : voilà le titre qui a servi à concevoir le tube Groove Is In The Heart de Dee-Lite. C'est la loop du break (que l'on entend vaguement dans l’enchaînement avec le titre suivant) qui en pose les bases rythmiques, la ligne de basse de Herbie Hancock - Bringing Down The Byrds - faisant le reste.

4/ ADRI BLOCK "Why Are U So Mad" (Original) : le producteur hollandais réalise un edit très punchy et catchy (langage-type des marketeux et publicitaires !!! ) du Don't You Get So Mad de Jeffrey Osborne (1983).

5/ ADEVA "I Thank You" (The Philadelphia Mix) : l'un des premiers classiques "garage" de l'histoire de la house music réalisé en 1989 par Paul Simpson.

6/ DJ STEAW "Sky Hunt" : de la pure vintage house "made in France"... voilà de quoi ravir M.  Montebourg. On se croirait replongé dans l'année 1992 alors que ce titre date de 2012.

7/ JAMIE LEWIS "Something About You" (Steve Mac Vocal Revision) : ça n'est pas du David Morales époque Old School mais dans l'esprit, ça y ressemble terriblement. J'ai découvert le suisse Jamie Lewis il y a quelques années grâce à son remix de Hooked On You de Cerrone.
Quant à Steve Mac, c'est un ex-membre du groupe The Rhythm Masters à qui l'on doit les fameux remixes de Keep On Jumpin' de Todd Terry et Jus' Come de Cool Jack dans les années 90. Il existe un autre mix très similaire (Steve Mac Vocal Mix) dans lequel la piste de piano est remplacée par un synthé, mais si le remix joué ici s'appelle "revision", c'est sans doute que le son original ne donnait pas satisfaction.

8/  et 9/ : DIANA ROSS "Upside Down" (The Checkup Club Remix)/ ZHU "Faded" (The Checkup Classic Remix) : 2 remixes non commercialisés mais donnés gratuitement sur la page Soundcloud de ce duo belge au son vintage soutenu par un piano orgastique.

Le talent transpire à travers le choix des accords sur Upside Down. En effet, ces deux producteurs sont de formation classique, un cursus assez décisif lorsque l'on veut embrasser une carrière de compositeur.
Ce n'est pas le "DJ du coin" qui serait capable de concevoir de tels arrangements et c'est pourquoi je pense que le seul talent de la plupart des producteurs électro actuels (producteurs de trance/progressive house exceptés) est la maîtrise de l'édition des sons et des effets mais surement pas la recherche des harmonies.

Appréciez le break au piano Rhodes sur Faded !

10/ LANCELOT feat. Ngaiire "Ain't Nothin' Goin' On But The Rent" (Meramek Remix) : après la fantastique version originale de ce remix de Gwen Guthrie, voici une version plus underground réalisée par l'anglais Meramek.

11/ HARDRIVE "Deep Inside" (Low Steppa Remix) : assez fidèle à l'esprit de l'original de 1993, le remix d'un autre anglais, Low Steppa, repose sur une ligne de basse qui émerge des ténèbres. Décidément, le Royaume-Uni est devenu le sanctuaire assez définitif de la house contemporaine, les américains semblant totalement à la ramasse, le rock et le rap ayant largement conquis (contaminé ?) les esprits au détriment d'autres courants musicaux plus subtils.

12/ THE CHECKUP "Can't Get Enough" (Original Mix) : autre joyau UK garage du duo bruxellois.

vendredi 4 septembre 2015

N° 249 : The Laid-Back Mix



1/ DANNY MADDEN "The Facts Of Life" (Dancin' Danny D Mix) : présenté en nouveauté avec RLP dans le Skyrock Top Dance en 1991, il s'agit d'un extrait de la B.O. du film New Jack City qui contient également I Wanna Sex You Up de Color Me Badd.

2/ SADE "Paradise" (Extended) : joué également par RLP dans le Skydance en 1988, le morceau figure dans l'excellent album Stronger Than Pride qui comprend d'autres titres indispensables :

  • Love Is Stronger Than Pride

  • Nothing Can Come Between Us

  • Turn My Back On You

3/ GET DOWN EDITS "Do For Love" : Will Smith s'était inspiré de ce groove pour son remix de Boy You Knock Me Out de TATYANA ALI.
2 PAC l'avait également repris dans Do For Love tout comme JESSIE WARE dans une version chill très libre proche de l'univers de Yaël Naïm.
Il s'agit d'un classique mellow : What You Won't Do For Love de BOBBY CALDWELL (1978).

4/ INNER LIFE "Make It Last Forever" (John Morales Remix) : une perle de l'album éponyme de 1981 dans lequel figure également l'hymne Ain't No Mountain High Enough. C'est Jocelyn Brown qui porte cette ballade remixée par le vétéran John Morales.

5/ VERTICAL HOLD "Sumertime" (Jazzy Dub)  : une production Arthur Baker très confidentielle, mais jouée dans le Skydance en 1988.

6/ INNOCENCE "Silent Voice" : les auditeurs de Maxximum se souviendront sans doute de ce titre du groupe anglais INNOCENCE dont le fait d'armes artistique reste le tube d'inspiration "floydienne" Natural Thing (1990).

7/ CHAKA KHAN "Give Me All (Classic Club Mix) : déjà chroniqué dans le set n° 51.

8/ RIO EDITS 6 "Forbidden Fruit" : samplé notamment par Darryl Pandy sur Sunshine & Happiness, il s'agit d'un edit de My Forbidden Lover du groupe CHIC (1979).

9/ SLYNK "I Wish" (Slynk Remix) : brillante reprise glitch hop du I Wish de SKEE-LO (sans doute l'un des plus classieux titres de l'histoire du rap) qui avait en son temps samplé le Spinnin' de BERNARD WRIGHT, extrait de son opus jazz-funk 'Nard (1981).

10/ KOOL & THE GANG "Jungle Boogie" (Fingerman's Full-On Fonk Re-Edit) : re-edit d'un tube de Kool & The Gang époque jazz-funk flamboyant, mais pas encore sublimé par la voix de velours de J.T. Taylor (qui a totalement disparu de l'actualité musicale depuis son bref retour avec le groupe en 1996 à l'occasion de l'enregistrement du single In The Hood).
Le break aux congas avait été utilisé sur le hit Pump Up The Volume.

11/ BLONDIE "Rapture" (Full Length Version) : le plus groovy des tubes du groupe punk américain. Je ne saurais trop vous conseiller de vous procurer le génial mash-up réalisé avec l'accapella de Riders On The Storm des DOORS ("Rapture Riders").

12/ MURRAY HEAD "One Night In Bangkok" (Extended) : de Murray Head les plus romantiques d'entre vous auront retenu les deux ballades intimistes Say It Ain't So et Never Even Thought.One Night In Bangkok reste pour moi l'une des productions pop majeures de la décennie 80 avec son intro symphonique et ses arrangements absolument somptueux. Elle a été composée par deux anciens membres du groupe ABBA pour la comédie musicale Chess en 1984. 
Très subtils, les textes ne sont pas tendres avec la Thaïlande, sous-entendant que le sexe y est omniprésent, même dans les endroits les plus prestigieux, ce qui a pu irriter le pouvoir en place à l'époque (même si chacun sait que la Thaïlande n'est qu'une destination touristique "de façade").


Dans 15 jours, retour à la house avec un set qui mettra notamment à l'honneur le groupe THE CHECKUP.